close

Il se peut que vous vous trouviez sur la mauvaise version du site Internet d'OBO-Bettermann. Vous pouvez accéder aux versions des pays suivants :

OBO et le développement durable

Durabilité sociale

Durabilité sociale et développement de nos collaborateurs : en forme avec OBO

Pour rester compétitive, OBO mise sur la motivation et la bonne forme de son personnel.
Fort du slogan « En forme avec OBO », chaque collaborateur dispose d'une offre étendue visant à améliorer la qualité de sa santé. Elle comporte des conseils pour maîtriser le stress, des examens préventifs gratuits ainsi que d'attractives propositions de loisirs et de sport. Nous souhaitons que les personnes se sentent bien chez OBO.

Les chances de la relève

« OBO Styles » est le projet de formation déjà lauréat d'un prix à l'innovation.
Ce concept d'entreprise hors du commun prévoit la mise au point et la fabrication autonomes de produits OBO par les apprentis. Ils apprennent ainsi le déroulement des processus et la direction de projets. Ils sont parrainés dans les différents services spécialisés puis instruits et soutenus par leurs formateurs.
OBO Styles permet avant tout d'assurer aux apprentis une formation plus dynamique et ancrée dans la réalité ainsi que de leur fournir une vue d'ensemble des différentes branches de formation. La formation dispensée aux apprentis garde un lien étroit avec leur activité spécifique. Ce concept a su convaincre le jury de l'« Innovationspreis Sauerland » (Prix à l'innovation du Sauerland) doté de 100 000 euros, un succès retentissant pour nos apprentis.

En 2011, Andreas Bettermann a parrainé le Concours fédéral des jeunes artisans électriciens (BLW).
L'Artisanat allemand a organisé la 60e édition de son concours pratique dédié aux jeunes artisans allemands. Aux côtés d'autres sociétés de production dirigées par leurs associés, OBO fait partie de longue date des fidèles promoteurs du Concours fédéral. Il jette un pont entre les entreprises industrielles et les jeunes artisans. Ce concours permet de mettre un visage sur les produits et systèmes ancrés dans le quotidien et installés par les professionnels du secteur électrique. Pour cette raison, les entrepreneurs industriels sont conviés à la remise des prix. En 2011, Andreas Bettermann a envoyé un signal fort de soutien à la formation professionnelle et à la collaboration entre l'artisanat et l'industrie.

Durabilité sociale et développement des enfants à travers le monde : une nouvelle école en Ouganda

De longue date, OBO soutient des projets culturels et sociaux dans le monde entier. Peu avant la fin de l'année du centenaire, un nouveau projet en Afrique a vu le jour : l'école Christoph Bettermann sera construite grâce aux dons de l'entreprise.
Il s'agit d'une école pour enfants handicapés qui jusqu'à présent n'avaient aucune chance de recevoir une formation. En Ouganda central, l'école sera bâtie dans le district de Mubende où résident 440 000 habitants. Pour 400 enfants, l'enseignement sera quotidien et étalé sur huit ans pour assurer une formation de base. Les orphelins et enfants vivants éloignés seront accueillis dans l'internat de l'école. Un centre médical, des thérapies
et des dispositifs de soin seront intégrés dans l'école. L'inauguration est prévue en 2012.

Le directeur général de la société OBO, Ulrich Bettermann, est à l'origine de ce projet. Dans son histoire personnelle, on trouve la clé de son engagement en faveur des enfants handicapés. Depuis l'école maternelle, Christoph Bettermann, le plus jeune de ses quatre enfants, est en fauteuil roulant à la suite d'une erreur d'anesthésie au cours d'une intervention bénigne. Christoph vit en Hongrie où il accomplit sa tâche dans l'usine OBO de Bugyi près de Budapest qui occupe 600 salariés. Âgé de 25 ans, il est enjoué, plein d'entrain et a le sens de la répartie. Son père et lui sont inséparables, ils entreprennent beaucoup de choses ensemble lorsque le temps le permet.

En Afrique depuis 2008 et soutien de nombreux orphelins de parents morts du Sida, l'association « Kindern eine Chance » (Une chance pour les enfants) est partenaire du projet de l'école « Christoph-Bettermann-Schule ». OBO a veillé à ce que l'ensemble des moyens déployés soit utilisé intégralement et directement à bon escient. Christoph Bettermann, le parrain de l'école commente : « Je sais à quel point l'aide est primordiale. J'en ai reçu personnellement beaucoup et souhaite en restituer une partie afin d'aider les pauvres parmi les pauvres. »

Durabilité sociale et développement des enfants à travers le monde : à l'occasion de la célébration du centenaire, aide destinée au Vietnam

1 000 euros pour chaque année : au cours de 2011, année du centenaire d'OBO, l'entreprise et ses partenaires ont fait don de 100 000 euros pour une école de SOS  Villages d'Enfants au Vietnam.
À l'occasion de son gala d'anniversaire et de l'inauguration du Centre de compétences métalliques au siège de Menden/Sauerland, la société a renoncé aux cadeaux et demandé de faire des dons en faveur de l'école. Clients et partenaires commerciaux ont rassemblé 54 461,93 euros. OBO a arrondi la somme en versant 1 000 euros pour chaque année d'existence de la société au projet du Vietnam. Le SOS Village d'Enfants Ben Tre fut inauguré en décembre 1997, il se trouve au centre de la capitale de la province du même nom. Ben Tre est situé dans le delta du Mékong à environ 80 kilomètres au sud d'Hô-Chi-Minh-Ville.

Durabilité sociale et règles communes de conduite : chacun assume sa responsabilité.

La responsabilité sociale est tout d'abord une approche intellectuelle. Néanmoins, quelle en est l'utilité si chacun met en avant son propre concept et cherche à l'imposer ? Un système social efficace est régi par des règles et des normes. Ce n'est qu'à ce titre que l'on peut garantir des échanges respectueux ainsi que des processus d'activité interdisciplinaires et responsables. Pour ce faire les fabricants et fournisseurs de l'industrie électrique ont mis au point un standard mondial auquel OBO adhère également.

L'adoption du code de conduite de l'industrie électrique (EICC) suppose essentiellement que l'entreprise assume son obligation de respecter et appliquer à tous les niveaux les lois, directives et réglementations en vigueur dans les pays où elle réalise ses activités. Le code encourage les adhérents à aller au-delà de la simple observation des lois en créant des normes reconnues internationalement et destinées à favoriser une prise de conscience sociale et écologique. OBO souscrit à cet objectif et incite ses sous-traitants directs à adopter le code.

Tout collaborateur d'OBO s'engage à assurer des conditions de travail sécurisées dans la chaîne d'approvisionnement ainsi qu'un traitement digne et respectueux de l'ensemble de ses salariés.